Numérologie

Les chiffres ne servent pas qu’à compter. Ils renferment une symbolique profonde qui s’interprète et se découvre grâce à ce que l’on appelle la numérologie ou science des nombres. Il s’agit d’une méthode à part entière pour connaitre la destinée de l’individu et le chemin que celui-ci va emprunter.

Pythagore lui-même, mathématicien qu’il était, s’était initié à la science des nombres pour la transmettre ensuite à ses disciples. Il n’a pas remis en doute le fait que derrière les nombres se cachaient un sens ésotérique et mystique profonds. Néanmoins, il expliquait cette science en affirmant que sans les nombres, les choses qui font notre univers n’existeraient pas.
La numérologie est une science aussi ancienne et ancestrale que l’astrologie. La bible comprend elle aussi de nombreuses références à la symbolique des nombres.

Les théories qui expliquent la numérologie sont anciennes et nombreuses, mais celle qui se rapproche le plus de notre ère est sans doute celle qui dit que l’humanité, en évoluant, a gardé de façon inconsciente les symboles qui ont mené à sa création et ces symboles se retrouvent dans les nombres.
Dès lors, la numérologie nous apporte sa mémoire pour comprendre et analyser les choses qui nous dépassent, à commencer par la destinée de chaque individu.

À quoi sert la numérologie ?

La numérologie permet de déceler notre personnalité profonde, mais aussi nos tendances générales et le chemin que nous sommes susceptibles d’emprunter aujourd’hui et pour l’avenir.

Pour ce faire, on prend comme référence les chiffres clés qui nous façonnent comme la date exacte de notre naissance, les chiffres associés aux lettres de nos initiales, noms et prénoms…

Le nombre de destinée constitue le nombre le plus fondamental dans la numérologie. Il s’obtient par la réduction en un chiffre (qui se situera donc entre 1 et 9) des nombres qui font notre date de naissance, en tenant compte du jour, du mois, mais aussi de l’année. Le nombre de destinée est aussi désigné sous le nom de chemin de vie.

Bien entendu, il y a d’autres nombres clés comme le nombre héréditaire, celui qui résulte de la somme des chiffres composant les lettres du nom de famille ou encore le nombre de personnalité, celui qui s’obtient par la somme des chiffres associés aux lettres du ou des prénoms.
Pour identifier le chiffre correspondant à chaque lettre, il suffit de compter de 1 à 9 et y associer chaque lettre de l’alphabet. Au premier tour, la lettre A jusqu’à la lettre I correspondent de 1 jusqu’à 9 tandis qu’on revient à 1 pour la lettre J et ainsi de suite jusqu’à épuisement des 26 lettres de l’alphabet.

Il faut rappeler que le chiffre 0 n’est pas compté en astrologie. Néanmoins, on a tendance à considérer que sa présence dans la date de naissance d’un individu lui attribue des qualités lunaires comme l’intuition ou encore le tempérament artistique.
De même, lorsque la somme des chiffres équivaut à 11 ou à 22, ce n’est plus nécessaire de faire une réduction. Ces nombres possèdent leur propre interprétation en numérologie.

Interpréter les chiffres ?

En numérologie, chaque chiffre a donc une signification propre.

Les nombres 11 et 22 constituent des exceptions, avec un symbolisme particulièrement positif pour la personne qui a la chance de les avoir. On les appelle d’ailleurs des maître-nombres. Leur heureux possesseur est considéré comme doté d’une vibration supérieure et d’une richesse acquise pendant son existence antérieure. Il sera fait pour donner un peu de ses dons aux autres.

A condition qu’ils ne prennent pas un côté négatif, les natifs du 11 seront des êtres magnétiques tandis que ceux du 22 auront les qualités d’un génie, si ce n’est plus.

Le chiffre 1 symbolise l’indépendance et l’action. C’est le chiffre des meneurs. Les personnes nées sous son influence seront ambitieuses et voudront à tout prix dépasser les autres. Dans le sens négatif, on aura des individus despotiques et peu soucieux du sort d’autrui.

Le chiffre 2 est associé à l’émotionnel. Les personnes dirigées par ce chiffre sont calmes, empathiques et faciles à vivre puisqu’ils sont très accommodants. Ils devront toutefois prendre garde à ne pas se laisser marcher sur les pieds. On trouve parmi ces individus, des êtres qui recherchent activement leur moitié. Ils respirent l’équilibre et l’harmonie.

Le nombre 3 s’apparente à la conception. C’est le nombre des gens communicatifs, créatifs et très soucieux de leur apparence. Ils doivent lutter contre l’immaturité et les tendances superficielles.

Dans le 4, on verra la lucidité. On y voit les personnes qui aiment l’ordre, le travail bien fait et la routine. On les recherchera pour leur fiabilité et leur sens de la rigueur. Par contre, ce sont des personnalités réfractaires au changement et dépourvues de plaisanterie, pourtant utiles dans les situations délicates.

Le nombre 5 symbolise l’innovation et l’évasion. On y retrouvera des personnalités dotées d’une grande appétence dans tous les domaines. On peut compter sur ces êtres pour changer les choses. Ils ont du magnétisme à revendre. Par contre, l’excès n’est jamais bien loin.

Dans le nombre 6, on trouvera des gens dévoués à la famille, au point de se sacrifier pour elle. Ce sont des amateurs d’art, sous toutes ses formes. Ils reçoivent toujours amis et connaissances avec un certain panache. On peut craindre qu’ils tombent dans le goût immodéré pour le luxe et les sentiments de jalousie extrême.

Le 7 est le chiffre des intellectuels et des religieux. Leur plus grand défaut est leur tendance à s’isoler. Plus que tout autre natif, ces personnalités rechercheront activement le calme. Il faudra les protéger du fanatisme et des introversions.
Le 8 est le nombre des gens de pouvoir. Les personnes qu’il influence ont une grande propension à la réussite matérielle. Ces personnes courent le risque d’être coléreuses et rancunières.

Enfin, le nombre 9 gouverne les gens altruistes, dotés des plus grandes qualités humaines. Idéalistes à l’extrême, ils s’attèlent à la réalisation de grands idéaux. Par contre, ils devront apprendre à garder la tête froide.

La numérologie est une pratique étonnante de par ses théories et ses applications. Les plus sceptiques ont tendance à lui vouer plus de crédibilité que tout autre art divinatoire. Et pour cause, elle présente des aspects plus logiques qui contribuent à nous convaincre.

L’initiale du prénom en numérologie

Saviez-vous que la numérologie accorde une place centrale à la première lettre de notre prénom ? La science des nombres l’appelle la pierre angulaire. Comme telle, cette initiale du prénom forme le fondement de notre personnalité. Elle déchiffre nos comportements et nos atouts au quotidien.

Une science de la nature humaine

La numérologie est capable de nous faire cerner une personnalité rien qu’avec l’initiale et la première voyelle de son prénom. La première révèle ses qualités et ses défauts, la seconde dévoile ses motivations profondes. En un clin d’œil, on sait à qui l’on parle.

Notre jour de naissance

La numérologie devine la destinée des gens en interprétant leur date de naissance, un renseignement fondamental pour la science des nombres. Ainsi, notre seul jour de naissance en dit long sur nous. Il régit à lui seul notre vie active, entre nos 28 et 58 ans.

Les nombres karmiquese

En numérologie, ce sont les nombres qui manquent dans les lettres de notre prénom. Les nombres karmiques permettent d’identifier nos handicaps et les aspects de notre personnalité que nous devrons dépasser. Ils représentent nos points faibles, à corriger pour atteindre l’équilibre. Ils nous sont essentiels pour avancer.