Divination

Avec l’avènement d'Internet, la divination connait un regain d’intérêt sans précédent. Malgré l’engouement général pour les disciplines ésotériques, l’aura mystérieuse entourant la divination perdure. En effet, ce domaine demeure fortement méconnu et fait l’objet de fantasmes auprès des novices.

La définition de ce domaine reste très vague dans l’esprit populaire. On peut cependant affirmer que la divination est l’art de révéler les secrets du passé, du présent, et de l’avenir. Cette pratique est également utilisée pour dévoiler tout ce qui est caché. Il fut un temps où la divination était utilisée pour révéler l’emplacement de trésors, ou pour confirmer la présence de maladies invisibles. Les techniques divinatoires ont souvent été assimilées à des chimères, et furent reléguées au rang de superstitions.

Qu’est vraiment la divination ?

La divination est habituellement présentée comme une pratique ésotérique ayant pour but de délivrer des messages spirituels sous une forme logique et compréhensible par l’homme. Il faut toutefois savoir que la divination ne se résume pas à une seule pratique, et qu’elle comporte plusieurs branches. Il s’agit ainsi d’un ensemble de pratiques ayant les mêmes finalités. En effet, si les techniques sont différentes et peuvent comporter des singularités, leur utilisation a toujours pour but d’exposer ce que l’on ne peut percevoir.

Combien de méthodes divinatoires existe-t-il ?

Le nombre de branches divinatoires existantes est conséquent. Il existe en effet des pratiques divinatoires spécifiques à un continent ou à un pays, et d’autres qui sont connus à travers le monde. Il est possible de dire que la liste des arts divinatoires est longue, et que la plupart d’entre elles sont très peu connues. Ces dernières sont souvent associées à une forme de magie suspecte et considérées comme déplacées par l’imagination populaire. Elles restent pourtant des procédés divinatoires comme tant d’autres, et peuvent être aussi efficaces que les plus connus.

Les méthodes les plus répandues

Si on dénombre un nombre important de pratiques divinatoires, certaines ont acquis une renommée suffisante pour ne pas se faire oublier. Parmi les arts divinatoires populaires, on retrouve:
- La cartomancie, qui permet de lire l’avenir par les cartes
- L’astrologie, qui prédit la fortune par la lecture des étoiles
- La taromancie, qui livre les secrets grâce au tarot de Marseille
- La chiromancie, qui privilégie l’étude des lignes de la main
- La numérologie, qui se concentre sur l’étude des nombres

Pourquoi ces méthodes sont-elles populaires ?

Les méthodes de divination dont la renommée a été bâtie sur les capacités de leurs pratiquants à interpréter les messages délivrés par les instruments sont celles qui sont les plus utilisées actuellement. Rappelons que les outils utilisés dans les séances de divinations ne sont que de supports matériels destinés à véhiculer les messages. Ainsi, c’est avant tout l’aptitude des pratiquants à en faire usage qui a contribué à populariser ces branches.

Les arts divinatoires qui se perdent

Longtemps associées à des pratiques maléfiques, certaines formes de divination sont de moins en moins utilisées. C’est notamment le cas de l’hématomancie, une forme de divination par le sang, ou encore de la libanomancie, grâce à laquelle les messages étaient délivrés par de la fumée. Il existe également une catégorie d’arts divinatoires qui sont désormais associés aux diseurs de bonne aventure dans les foires. La présence de bonimenteurs dans les évènements publics a largement contribué à les dénigrer. Pour cette raison, la cafédomancie et la cristallomancie sont désormais considérées comme des méthodes de moindre importance, malgré les multiples preuves de leur efficacité dans l’histoire de la divination.

Divination : comment ça marche ?

Le fonctionnement de la divination dépend en grande partie de la méthode utilisée. Certains procédés nécessitent par exemple une mise en condition du consultant et/ou du pratiquant. Un grand nombre de voyants ont les capacités de lire l’avenir par le biais de n’importe quel support. Ainsi, le pratiquant pourra choisir la méthode qui lui est la plus familière, ou en conseiller une selon la nature de la question posée par le consultant. La majorité des pratiquants ont cependant un domaine de prédilection pour la divination. Il vaudrait mieux le demander afin d'obtenir des réponses plus précises de la part du clairvoyant.

Comment pratiquer la divination ?

Pour pratiquer la divination, il est alors important de choisir la discipline avec laquelle on a le plus d’affinités. Pour les initiés, le choix de la méthode à privilégier dépend d’abord de leur capacité à comprendre les signes transmis par le support utilisé. La cartomancie et la tarologie sont de ce fait très populaires, car les cartes présentent des symboles faciles à interpréter. Il ne faut toutefois pas se méprendre : deviner les avertissements transmis par le tarot divinatoire n’est pas à la portée de tous. Il est indispensable de comprendre l’intérêt de la clairvoyance des cartes, car une mauvaise interprétation ou un manque de respect envers celles-ci peut être dangereux.

La divination par le tarot

Il s’agit sans aucun doute de l’une des méthodes de divination les plus connues sur la toile. Le tarot divinatoire gratuit fonctionne exactement comme le tarot divinatoire traditionnel. La seule différence notable réside dans le fait que le premier se pratique sur internet. Certains consultants affirment que la tarologie dématérialisée n’est pas aussi efficace qu’une interrogation directe. Si cette croyance est très répandue, elle n’est pourtant pas tout à fait correcte. Il peut en effet arriver qu’une consultation en ligne soit un échec. Ceci ne se produit cependant que lorsque le consultant n’est pas suffisamment mis en condition, ou qu’il ne se concentre pas suffisamment sur la question soumise.

Les alternatives au tarot

Si les tarots divinatoires sont très présents sur la toile, il reste possible d’avoir recours à d’autres disciplines de l’art divinatoire. Ainsi, pour les questions d’ordre amoureuses ou professionnelles, par exemple, on peut très bien utiliser le pendule divinatoire, à une boule de cristal, ou même la cléromancie. Les alternatives au tarot sont multiples, mais cette méthode est encore une de celles dont les prédictions sont les plus précises. Cette efficacité du tarot a notamment été mise en avant sur des séances de Oui ou Non. En effet, la taromancie compte parmi les techniques privilégiées pour ce type de consultation.

La divination et la sorcellerie

Durant près d’un millénaire, les arts divinatoires ont été catégorisés comme des pratiques de sorcellerie. À l’avènement du christianisme, les divinateurs furent poursuivis et assimilés à des hérétiques agissant contre la Parole divine.

Il faudra attendre le début de la Renaissance pour que les oracles ne soient plus considérés comme des parias de la religion.

Actuellement, tout le monde consulte librement les voyants en ligne. La possibilité de consulter sur internet permet d’éclaircir les réels enjeux de cette pratique.

La divination et la magie

Dans l’imaginaire collectif, la divination est une forme de magie.

Dans sa forme ésotérique, elle peut également s’y apparenter. Cela s’explique par le fait que la divination fait souvent appelle à des procédés occultes.

Sachez toutefois que la pratique demande plus une maitrise de la logique et une compréhension des lois qui régissent chaque discipline.

Il est donc impossible de relier directement la divination à une forme de magie surnaturelle, dans la mesure où les oracles ne sont pas une fatalité pour l’avenir d’un consultant puisqu’il dispose toujours de son libre arbitre.